top of page

Suis je perfectionniste ?

🛑 Le mieux est l’ennemi du bien !


⚡ En voulant tout anticiper, tout contrôler, viser l’excellence à tout prix, le (la) perfectionniste a du mal à trancher, il (elle) tarde à prendre une décision, toujours à la recherche de l’information qui lui permettra de s’assurer de la qualité irréprochable du résultat.




💣 Les conséquences pour soi :


👉🏼 Une irritation lorsque les choses ne se passent pas comme prévu


👉🏼 une aversion à déléguer


👉🏼 Une surcharge mentale et décisionnelle, une anxiété quelquefois


👉🏼 Le sentiment de devoir « sur-délivrer » et de se surpasser continuellement


👉🏼 Un discours interne sévère envers soi même et les autres



💣 Les conséquences pour l’équipe :


👉🏼 un processus décisionnel à rallonge


👉🏼 un risque de micromanagement


👉🏼 une frustration, voire un désinvestissement chez les collaborateurs qui n’osent plus prendre d’initiative de peur de ne pas répondre aux exigences



💡 Les remèdes :


✅ Prendre conscience de ces schémas automatiques qui entravent la performance


✅ Comprendre le « coût » de ce surinvestissement, pour vous-même et les autres : énergie, relations, famille, santé


✅ Décider des 20% qui devront être faits « parfaitement bien » et des 80% qui pourront être "bien faits », voire pas du tout


✅ Revoir ses objectifs (souvent ils sont irréalistes)


✅ S’autoriser à faire des pauses


✅ S’autoriser à faire quelques erreurs (sans conséquences majeures), quelques écarts par rapport à ce que vous aviez intialement prévu... et bien vivre avec cela...


✅ Gérer votre temps, mais surtout votre énergie et VOS priorités


Ce descriptif vous parle ?


En quoi cela freine t il votre performance ?

Activez pour voir l’image en plus grand.

Kommentare


bottom of page