top of page

Stop being a pleaser !

🛑 « Sois gentil(le) ! », « sois poli(e), » « fais plaisir à ta mère/ton père » « ne sois pas égoïste ! »


⚡ En recherche d’approbation permanente, vous avez besoin d’être aimé.e, apprécié.e et craignez de décevoir.


⚡ Pour cela, vous rencontrez des difficultés à dire non et vous vous laissez envahir par les autres.


⚡Toujours prêt.e à aider, très sensible au regard des autres, vous vous sur-adaptez au détriment de vos besoins, du moment que les autres sont content.es…, vous approuvent…et vous aiment…



En évitant à tout prix de décevoir, le « FAIS PLAISIR* » va jusqu’à anticiper les besoins des autres et est rapidement victime de son empathie, de sa flexibilité et de son dévouement pour les autres. Il/elle devient un bon.ne candidat.e au burn out.



💣 Les conséquences pour soi :


👉🏼 Un déni de ses propres besoins au profit de ceux des autres


👉🏼 Une difficulté à s’affirmer et poser ses limites


👉🏼 Une passivité dans ses relations aux autres


👉🏼 Une difficulté à exprimer ses opinions et/ou ses désirs et peu de chances d’être entendu.e


👉 Un positionnement en ‘victime’ (après tout ce que je fais pour eux) et une auto culpabilisation


👉🏼 Une frustration, un sentiment d’ingratitude lorsque les efforts consentis ne sont pas reconnus



💣 Les conséquences pour l’équipe :


👉🏼 Le ‘fais plaisir’ a tendance à se sur adapter, vouloir maintenir l’harmonie à tout prix et à éviter les tensions et/ou conflits


👉🏼 En tentant de se mettre en quatre pour le bien être de tout le monde, les décisions vont avoir du mal à émerger et à être comprises


👉🏼 La peur de blesser va empêcher les feed back critiques et les propositions d’amélioration quant  au travail d’un collaborateur ou d’un collègue


👉🏼 Une réaction à retardement disproportionnée lorsque la prise de conscience ‘les autres ne me reconnaissent pas’ fat surface, une grande insatisfaction et un sentiment d’ingratitude


👉🏼 Il/elle va préférer « faire à la place de, pour aider», entraînant une manque d’autonomie chez les collaborateurs (trices)



💡 Les remèdes :


✅ Prendre conscience de ces schémas automatiques qui entravent la relation aux autres


✅ Se dire qu’il est préférable d’être respecté.e plutôt qu’aimé.e


✅ Penser à soi aussi, prendre soin de soi et respecter ses besoins


✅ Être juste et bienveillant avec soi-même (aussi)


✅ Accepter qu’on ne peut pas plaire à tout le monde dans toutes les situations


Ce descriptif vous parle ?


En quoi cela affecte- tt-il vos relations avec les autres et votre bien être ? 👇🏼 



*Modèle des drivers de Taibi Kahler (Psychologue Américain)



Comments


bottom of page