top of page

đŸ€” Les jeunes auraient-ils un problĂšme avec le travail ?



💣 FainĂ©ants, cupides ou encore insolents et rebelles ?


đŸ’„ Avec l’intĂ©gration de la gĂ©nĂ©ration Z au sein du marchĂ© du travail, les clichĂ©s, a priori refont surface et font l’objet de demandes de coaching de la part de leurs managers 


đŸ’„ Curieusement, ces demandes n’émanent pas forcĂ©ment de « boomers » mais Ă©galement de managers issus de la gĂ©nĂ©ration Y tant dĂ©criĂ©e il y a une dizaine d’annĂ©es.


Le rapport de force jeunes diplÎmés / entreprise est favorable aux premiers.


❓ Que veulent-ils vraiment ?


đŸ‘‰đŸŒ Des revenus rĂ©guliers et Ă©levĂ©s Ă  55 % soit autant que les autres tranches d’ñge


đŸ‘‰đŸŒ Le salaire ET le sens (impact environnemental, sociĂ©tal, prise en compte du bien-ĂȘtre et de la santĂ© mentale au travail)


đŸ‘‰đŸŒ De nouveaux rapports avec la hiĂ©rarchie qui devra manifester des softskills (bienveillance, feed back, reconnaissance, encadrement)


🛑 Si l’entreprise ne respecte pas le contrat, le jeune claque la porte (la durĂ©e moyenne du premier emploi est de 10 mois contre 3 ans pour la gĂ©nĂ©ration X)


🛑 L’attitude face au travail serait liĂ©e aussi liĂ©e aux CatĂ©gories Sociaux Professionnelles et une histoire d’époque : la sociĂ©tĂ© a Ă©voluĂ©, et le travail avec.

Comentarios


bottom of page