GRATITUDE

 

L’année qui se termine a été profondément marquée par une pandémie d’ampleur mondiale qui nous a frappés par sa brutalité et par son impact. Cette crise a exacerbé les inégalités déjà présentes et en même temps elle a mis en lumière des professions dites « invisibles », remis à l’honneur les professions de la santé  et accéléré les actions solidaires.

 

Cet ennemi invisible nous a obligé à explorer des sentiers que nous n’avions pas envisagés jusqu’alors, à nous interroger et nous recentrer sur ce qui nous est essentiel.

Durant cette période nous avons mesuré notre vulnérabilité, appris à faire preuve d’adaptabilité et de résilience, tant au niveau professionnel que privé. 

Parmi ce qui nous a manqué le plus, figurent certainement les contacts sociaux qu’ils soient familiaux ou professionnels, pourtant si précieux en ces moments troublés. 

Chacun a pu rêver de changement sociétal, environnemental, économique, voire même imaginer un « monde d’après ».

Cette « guerre », comme l’ont appelée nos politiques a été une invitation au ralentissement, à la prise de recul et à la réflexion.

  

Alors que la situation reste chaotique dans un contexte incertain, parfois perçu comme anxiogène, la période des fêtes est souvent l’occasion de souffler un peu, de se « pauser », de faire un bilan, de revenir sur ses réalisations, et de se projeter dans la nouvelle année. 

 

Pas facile ?

 

·      Avez vous tendance à voir le verre à moitié vide plutôt qu’à moitié plein ?

·      Avez vous l’habitude de focaliser sur les objectifs non réalisés, à vouloir être encore plus performant, vers un idéal inatteignable ?

·      La mesure de l’écart entre ce que vous percevez de vous aujourd’hui et de cet idéal lointain alimente votre critique interne et accroit votre frustration?

·      Prenez vous pour acquis ces petits bonheurs quotidiens auxquels on ne prête plus attention : se lever le matin, respirer librement, ouvrir ses yeux au monde et « être »….

 

Et pourtant ….

 

Reconnaître les acquis, le chemin parcouru, les efforts consentis, les expériences réalisées, se sentir fier de ce qu’on a fait ou de la personne que nous sommes devenue est un bon début et est essentiel pour capitaliser de la confiance et de l’estime de soi.

Tout simplement, nous sentir reconnaissant pour ce que l’on a, ce que l’on est, c’est nous apporter de l’amour, et poser un acte de bienveillance envers nous-mêmes – et/ou les autres – montrant que nous nous apprécions ou apprécions les autres, coute que coute.

 

Voici quelques questions qui pourraient guider votre réflexion

 

·      Qu’avez vous expérimenté en 2020 ?

·      De quoi êtes-vous reconnaissant ?

·      Qu’avez-vous atteint dont vous êtes fier ?

·      Quels sont les aspects de votre vie qui vous rendent heureux ?

·      Quelles sont ces petites choses qui vous ont apporté du bonheur au cours de cette année qui s’en va ?

·      A QUOI, A QUI avez vous envie de dire MERCI en conscience?

·      En quoi cela va t il changer votre vie future?

 

Exprimez votre gratitude

 

De nombreuses études scientifiques font état chez les personnes faisant un exercice de gratitude chaque jour, d’une nette amélioration de la santé, de la qualité du sommeil, du bien-être, de l’humeur, d’une diminution de la fatigue, mais aussi de marqueurs biologiques d’inflammation. 

 

Exprimer de la gratitude en conscience permet de porter un regard plus positif sur la vie, et ce même en périodes agitées, diminuant le stress, évitant certaines maladies ou permettant une guérison plus rapide.

 

Exprimer de la gratitude améliore aussi les relations interpersonnelles et l’estime de soi.

 

Concrètement

 

Et pourquoi ne pas commencer par acheter un cahier de gratitude et chaque jour y inscrire 3 mercis pour quelque chose que vous avez reçu, quelque chose dont vous êtes fiers, quelque chose que quelqu’un a fait pour vous, …. 

 

Une alternative : la boite à Gratitude dans laquelle vous déposerez un billet « merci » à chaque fois que vous vous sentirez reconnaissant. Prenez le temps de relire les billets régulièrement.

 

En famille ou en équipe, la boite à gratitude peut être nominative et chacun peut déposer un merci dans la boite de l’autre à chaque fois qu’il souhaite montrer sa reconnaissance.

 

Et maintenant, à partir de ce que vous avez découvert, quelles sont vos bonnes résolutions pour la nouvelle année ?