Quel temps fera-t-il à Noël ?

Je ne suis pas Miss météo et Il ne sera pas question dans les lignes qui suivent de réchauffement climatique, ni de la douceur particulière des températures à la veille des fêtes.

 

Il sera question de VOTRE météo interne.

 

La plupart d’entre nous consultent quotidiennement la météo afin de choisir la tenue vestimentaire adéquate.

Cependant, combien d’entre nous prennent le temps de s’interroger quant à leur propre « météo interne ? »

Par « météo interne », il faut entendre notre état émotionnel qui souvent échappe à notre contrôle, mais qui a un impact significatif sur les différents aspects de notre vie.

En effet, notre « thermostat interne » influence  nos réactions face aux évènements, puis les décisions que nous prenons, ainsi que notre relation aux autres.

 

Comment faire face à tous ces petits « stress » quotidiens qui finissent par peser lourd sur notre qualité de vie ainsi que sur notre état de santé si nous n’y prêtons pas suffisamment attention ?

Comment détecter ces états d’âmes qui peuvent rapidement nous dominer ?

Comment les empêcher de mener la danse ?

 

Voici l’ordonnance, un exercice à renouveler au moins trois fois par jour, ou suite à un événement stressant.

Il n’y pas de risque de surdosage J

En revanche, un risque d’accoutumance et de dépendance existe J pour notre plus grand avantage.

 

La question à se poser : que se passe-t-il en moi maintenant ?

Mettez vous à l’écoute de vos sensations corporelles.

Observez vos pensées.

Quelles sont les émotions qui en découlent ?

 

Prenez conscience de votre respiration.

Concentrez vous sur elle dans la région de l’abdomen.
Si vos pensées reprennent le dessus, recentrez vous doucement sur votre respiration.

 

Elargissez votre attention sur ce qui se passe en vous.
Quelles sont vos sensations, comment se manifestent elles ? Partez de vos orteils jusqu’à à votre tête.

Notez les tensions éventuelles, dans les jambes, le dos, la nuque, les mâchoires…

Comment est votre visage ? Crispé ? Lisse ? Détendu ?

Qu’entendez vous ? Que voyez vous ?

Connectez vous à votre environnement.

 

Répétez cet exercice non seulement lorsque vous vous sentez en souffrance, mais aussi lorsque le bonheur vous envahit. Prolongez ces instants.

Savourez les gestes banals de votre existence : la caresse du vent sur votre visage, la fraicheur du vent dans vos cheveux, le parfum du vin chaud sur le marché de Noël, le goût de la gaufre craquante sous votre palais…

 

Cet exercice vous donnera sans aucun doute un ancrage dans le présent et vous permettra de résister aux bourrasques émotionnelles.

A consommer sans modération, à chaque fois et autant que nécessaire.

 

Vous commencez quand ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0