Vous rêvez de changer de job : les dix commandements

 

 

 

 

Si changer de métier est le voeux secret de beaucoup d'entre nous, c'est aussi un exercice périlleux et la crainte d'échouer figure souvent en arrière plan.

Certains sont prêts à pratiquer le saut dans le vide... une réflexion et une préparation rigoureuses sont néanmoins fortement recommandées.

 

Voici les 10 commandements en la matière.

 

1. Les vraies questions tu te poseras

 

Duboss vient de refuser votre demande d’augmentation, le projet Trucmuch vient de vous filer entre les mains, la jeunette de trente ans a été promue à votre place? Tout semble se retourner contre vous au boulot !

L’envie de claquer la porte vous démange…s’agit il d’un caprice ou d’un vrai besoin de changer d’air ?

Que voulez-vous vraiment ? Et si vous étiez victime d’un coup de blues ?

Si une simple pause n’était pas la réponse à votre lassitude ?

Si le mal est plus profond, la démotivation, le désengagement, la perte de gout pour votre travail sont le signe qu’un break d’une semaine ne suffira pas. Si tel est le cas il est probablement nécessaire d’envisager une autre alternative.

 

2. Une bonne connaissance de toi tu auras

 

Le changement commence chez soi.

Changer de vie professionnelle demande une bonne connaissance de soi : sources de motivation, besoins, valeurs, compétences, talents..

 

3. Sans arrêt tu t’auto évalueras

 

C’est le moment de faire le point et de cartographier vos valeurs, vos compétences, votre personnalité… Choisissez la manière et la personne qui vous accompagnera dans cette démarche de questionnement et de découverte de vous même.

 

4. Ouvert et créatif tu seras

 

Comprendre qui vous êtes et ce que vous voulez vraiment peut prendre du temps. Vous exercez depuis de nombreuses années et vous avez perdu de vue ce que vous aimez vraiment, vos atouts, vos points de progression. Vous avez parfois du mal à expliquer ce que vous savez bien faire. Vos choix ont souvent été guidés par « ce que je dois faire » plutôt que par « ce que j’aime faire ».

Prenez le temps d’examiner toutes les opportunités qui s’offrent à vous sans auto censure.

 

5. Tes options tu valideras

 

Lorsque vos premières idées seront arrêtées, passez les au crible de vos valeurs, de votre vision, et mesurez combien vos forces et vos faiblesses sont adaptées, à quelle point vous pourrez transférer vos compétences.

Quelles compétences devrai-je développer et grâce à quelles formations ?

6. Dans l’action tu t’engageras

 

Après la phase d’analyse et de réflexion, il est nécessaire de mettre en place un plan d’actions et de définir un timing.

Il est encore temps de renoncer. Quels sont les avantages de cette réorientation ? Les avantages sont ils à la hauteur du retour que je peux en attendre ?

Que sera ma vie si je décide de me lancer ? Que sera t elle si je ne le fais pas ?

Si la réponse reste « j’y vais », foncez et prenez l’engagement de tout faire pour le conquérir.

 

7. Tes supporters tu rassembleras

 

Le challenge dans lequel vous venez de vous lancer est excitant et donne un nouveau souffle à votre vie.

Mener un virage professionnel est également prenant et nécessitera une grande énergie car bien souvent vous allez combiner recherche d’emploi, formation nouvelle si besoin tout en gardant votre emploi actuel.

Vous devrez vous assurer que tout votre entourage soutien votre projet et qu’il le démontre. Changer de travail n’est un pas événement anodin et aura sans nul doute des répercussions sur votre système familial.

8. Tes antennes tu dresseras

 

Lorsque vous vous êtes décidé, vous devez être à l’affut de toutes les informations qui vont vous permettre d’atteindre votre but :

Réseaux sociaux, réseaux réels, prenez des avis, demandez et écoutez les conseils, lisez la presse, dressez vos antennes comme si vous ne connaissiez rien à votre nouveau métier.

Renseignez vous auprès d’un professionnel qui exerce le métier que vous visez.

Acceptez toute opportunité, déjeuner, entretien informel, discussions, salons professionnels.
Offrez vos services gratuitement dans un premier temps. Cette activité, qui va vous prendre du temps sans ramener de l’argent dans un premier temps, peut s’avérer payante à long terme.

9. Dans le long terme tu investiras

 

Combien de temps cela prend-il de changer de carrière ? Quel « prix » êtes vous prêt à payer ? Quelle est l’énergie, le temps que vous pouvez y consacrer, quels sont les moyens à votre disposition ?

Quelles sont vos compétences actuelles ? Celles à acquérir en fonction du contexte et du métier que vous visez ?

Votre vision de choses évolue, votre projet murit, le contexte de votre recherche le façonne, le peaufine.

Jour après jour, semaine après semaine, les incertitudes se dissipent et laisse voir le jour aux certitudes sur lesquelles vous allez pouvoir vous appuyer et avancer.

10. Attentif tu seras ! L’objectif peut se réaliser plus tôt que prévu !

 

Attention parfois le but arrive plus vite que prévu. Ce jour là, surprise et inconfort se succèdent et vous perturbent. Vous êtes confronté au vertige du changement. L’action est anxiolytique, alors soyez prêt, agissez, stop à la tergiversation et encore moins à la procrastination.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0